Pré acide folik v/a « l’amour est enfant de bohème »

Bon c’est avec une grande joie, que je vous invite à embarquer dans la doloréane et de voyager jusqu’en 1996!
Acide folik n’existait pas encore en tant que label, mais sous la forme d’un début de distro (et sous un autre nom)!
Puis avec un pote d’époque, on s’est motivé à tenter l’expérience de sortir une bonne vieille compile k7
Comme pour nous punk et diy allaient de pair avec une démarche politique, on s’est dit qu’on en profiterait bien pour soutenir un projet qui nous plaisait!
Et ce fut le journal STAR, revu anarcho queer de Lyon !
bin les groupes présents sur cette compile …
nous retrouvons: UNDONE, PRIMITIV BUNKO, GUNDEL DYE NOTS, DIMENESS, ÖPSTAND, PEU ÊTRE, DISBEER, SEASON, 7 MINUTES OF CHIASSE, UNEVEN, SAPO, DAHMER, RAWNESS, WHAT’S WRONG et NECROSPASME E122+
Bref un bon panorama de la scène française de l’époque punk hc,grind, crust emo…!
Voila… le son a légèrement été regonflé, histoire que ce soit un peu plus sympa à écouter!!
Dans le lien… il y a le livret avec une interview de star, les textes des groupes…
Grand merci au passage à juju 213,crustoff et fab sans qui ressortir cette compile des limbes n’aurait pas été possible!
Spécial bises à moko mon complice de l’époque si un jour tu me lis…

L’amour est enfant de bohème

NEWS: OUT SOON BUD SPENCER lp+cd

Bon quelques nouvelles pour le label. Tout d’abord le Lp de BUD SPENCER est parti au pressage et devrait être prêt courant juin.
Il devrait comprendre un cdr sérigraphié en bonus !
voici une petite idée de l’artwork.

Plus d’infos très bientôt…
sinon une petite vidéo du groupe réalisée par mon cousin à la vie à la mort! 🙂

Sinon, il me reste des Lp de GERANIUM, des split ep STRONG AS TEN/KOENIGSTEIN YOUTH, des cd de MARY x, des LP de RICHARD DURN ( qui recommence les concerts à partir de juin et devrait fêter les 10 ans du groupe cette année ) et quelques rares splits ROSAPARK/RICHARD DURN pour celles et ceux que ça intéresse, si tu fais un label et que tu veux faire des échanges, n’hésites pas à me contacter!

Ah oui, le disque d’amer béton ne se fera donc pas, le groupe ayant splitté en janvier. Il devrait avoir un concert d’enterrement le 31 mai à Strasbourg au Molodoi (plus d’info là: http://www.zone51.net/forum/viewtopic.php?t=5028)
Sinon, je rappelle que l’enregistrement est quand même dispo sur le site du groupe:
http://amerbeton.herbesfolles.org/amer.html#medias

Acide folik distro et « promo »

Bon en ce début d’année 2012, je me suis enfin décidé à remettre à jour la liste de distro acide folik et désormais vous trouverez sur le blog  un lien pour  la télécharger soit en pdf soit en .txt .

ça se passe là pour le pdf

et là pour le .txt

Pour vous signaler qu’il y a une grosse section « braderie » à la fin de la liste avec pleins de vinils (lp) à 4e et des cd à prix libre.

bonne lecture et à bientôt.

AF 21 GERANIÜM lp

Bon , je suis heureux de vous annoncer que le tant attendu Lp de geraniüm est enfin sorti.

Un Lp gatefold, 8 titres pour ce groupe de crust épique à la ekkaia!

Un son énorme, des compos intenses et des riffs émotionnels et incisifs, bref…  un disque à la hauteur de l’attente !

Si vous ne connaissez pas, vous pouvez toujours aller jeter un oeil sur ma page vidéo :

et sur le blog du groupe:

http://thebandnottheplant.blogspot.com/

Il est dispo pour 6e de la main à la main

C’est une coprod avec Deviance, crustatombe, lubic, up the punx, contraszti, dingleberry, emergence, tanker records, i feel good, orchid scent, AK47, cadavre exquis, gehirn, perce oreille, desertion records

Les dernières news de 2011

Yeahhhh, enfin quelques nouvelles pour le label.

Tout d’abord le lp de GERANÏUM ne devrait plus tarder. On l’espère pour janvier/février prochain!

Le son est vraiment au rendez vous. Si vous ne connaissez pas ce groupe, imaginez un mix de crust épique et émotionnelle, la rencontre entre tragedy et Ekkaia avec plus de blast. Il y a du son sur leur blog http://thebandnottheplant.blogspot.com/

Voici une petite idée de l’artwork de la pochette.

Sinon il y a eu un pressage chinois de l’enregistrement de AMER BETON (sous la forme d’un split avec ZEPPO) pour leur tournée commune il y a peu. Pour info, ilelles ont fait un blog de cette tournée qui se trouve ici

Il y aura très certainement un pressage « pour l’Europe », reste à définir la forme. Vous pouvez d’ores et déjà aller découvrir cet enregistrement directement sur le site du groupe. http://amerbeton.herbesfolles.org .

Sinon, le Lp de Bud Spencer avance doucement, mais surement.

voila bonne fin d’année 2011 à tous et toutes. Et pour votre no-HELL et fêter (un peu en avance) 2012 qui marquera les 15 ans du label,  le kdo acide folik ci dessous sous la forme du lp de strong as ten à télécharger. enjoy!!!!

AF 014 STRONG AS TEN LP repress

Il y a des groupes de potes dont on est amoureux, juste parce que les membres sont adorables et que ça fait plaisir de suivre leurs aventures! Et puis il y a des groupes de potes qui en plus, font de la super zik, des concerts  mémorables aussi bien énergiques que respirant la bonne humeur  !

Strong as ten est une parfaite synthèse de tout cela! ça fait maintenant un sacré bout de temps que le groupe existe (1998) ! Si le début a plutôt fait la part belle au hardcore à l’ancienne comme qui dirait… il y a eu un gros changement majeur avec l’arrivée de PP à la batterie vers 2002 orientant le groupe vers un fastcore thrashcore des plus efficace!

Puis après quelques années de line up plutôt mouvant , cela se stabilise autour de PP à la bat donc, joel à la gratte, oli à la basse et dex au chant et blagues en tout genre!

Après donc un premier split ep avec shall not kill, plus un ep tout seul comme des grands, ils sortent ce lp  en 2006, qui sera pour moi le meilleur disque du groupe. Si bien que quand le groupe évoqua l’hypothèse de  le represser ensemble quelques années plus tard, ce fut  un grand plaisir pour moi d’y prendre part .

Des morceaux courts, incisifs, des riffs de gratte qui te restent en tête, une batterie à fond, du début à la fin, des textes conscients et drôles à la fois (ce que personnellement j’adore)… bref ce disque a été et reste pour moi un des meilleurs disques du genre de cette décennie . Et je ne pense pas être le seul vu à la vitesse où les 2 pressages de ce 12′ ont été  écoulé. Mais c’est mérité, que ce soit pour la qualité de ce disque, que les souvenirs que ces lascars ont laissé avec leurs concerts survoltés !!!

Je pense que c’est un des groupes que j’ai vu le plus en live ces dernières années, et je ne vous conseillerais jamais assez de ne pas les louper si ils passent près de chez vous. Même en me bouffant le même set, je m’en lasserai jamais 🙂

http://www.mediafire.com/?tl68cx7565u33cz

et puis une petite trace en vidéo : http://vimeo.com/25664558

AF prod 03 DIRTY SLUTS/ B12 split tape

Y a des groupes et des disques comme celui là, qui ne sont absolument pas simples à chroniquer. Pourquoi me direz vous!?
Simplement parce que l’un a été une de mes premières grosses claques en live et que l’autre j’ai joué dedans!
Commençons par les DIRTY SLUTS… c’est au tout début  des années 90,  que je me retrouve dans une mythique salle de concerts nancéienne:
le Terminal Export pour un concert d’un groupe punk alterno français de l’époque. Les dirty « ouvraient » donc ce soir là!
Jusque là, j’écoutais majoritairement des groupes de cette scène franchouillarde si enthousiasmante dans les années 80.
Et si la « scène » anarchopunk britanique commençait à me titiller de plus en plus, j’écoutais très peu finalement de groupes en provenance des states (à part peut-être  les DEAD KENNEDYS) et du coup très peu de hardcore.
Ce soir là, je me suis vraiment demandé ce que j’étais en train de me prendre en pleine tronche. Je n’avais encore jamais vu de groupe hardcore en concert, ni un truc dégageant une telle intensité, une telle agressivité captivante.
Le rythme si soutenue de la batterie, les riffs de guitare, ce son si accrocheur et pour finir un chanteur complétement barge, survitaminé qui sautait partout,  ce regard de véritable psychopathe, te donnant l’impression qu’il pouvait te bondir dessus à tout moment..
Ce chant grave, hurlé m’a fait aimer pour une des premières fois de ma vie cette non volonté de coller à  tout prix à une mélodie, mais de privilégier l’agressivité.
Bref, j’en suis ressorti chamboulé, excité, laissant dans le domaine de l’anecdotique ce groupe alterno que j’étais venu pourtant voir ce soir là… Par la suite, je ne loupais que très rarement  leurs concerts sur Nancy et les dirty devenait mon groupe local préféré.
Les années passent, le line up change pas mal.
Je deviens ami avec Loic, guitariste et aussi par la force des choses, devenu le chanteur du groupe.
Avec notre asso de concerts fraichement née en 1997, on les fait jouer pour notre 1er concert et Loic assurera la sono pendant de longues années pour nous.
A cette époque, leur batteur est un de nos comparses de l’asso. Et je dirais que cette période reste une de mes préférées du groupe, Stef prenant aussi plus de place au chant.
Puis après évoqué cette hypothèse, un peu comme une idée en l’air et parce qu’on s’est retrouvé un jour à 5 dans la même pièce avec rien à foutre, on s’est dit: et pourquoi pas aller faire du bruit ensemble . Et c’est ainsi qu’est né B12!
On était tous et toutes végétalienNE à l’époque, d’où le choix de ce nom. Cette vitamine devenait pour nous le symbole de ce choix alimentaire,  sans pour autant en faire un étendard, ni du prosélytisme fascisant !!! L’écriture des textes au début s’oriente un peu autour de l’exploitation animale mais pas que… et mélanger textes « conscients » avec une certaine dose d’humour, devient une marque de fabrique. La musique , elle s’oriente vers un punk hardcore assez déstructuré avec un chant mixte, tapant autant dans le crust, que des trucs plus fast et même le freejazz.
L’autre particularité de B12 dont la vie n’aura duré que 2 ans à peu prêt (avec une grande irrégularité dans les répètes), c’est de n’avoir jamais été annoncé dans un concert, mais d’avoir été le groupe surprise qui se tapait l’incruste (souvent sur un concert des dirty soit de what’s wrong 🙂 )
voili… le groupe cessa ses activités et il restera donc de cette période, cette split k7 enregistré à la fin de B12 et un peu avant le départ de Stef des dirty.
A noter que B12 a fait un concert spécial pour les 10 ans de Spiruline ( avec Maud qui a remplacé Céline au chant), il y a des traces sur le net   (notamment sur la page vimeo de Spiru)
Et cela a donné naissance à Amer béton un an plus tard (avec un autre bassiste).
Sinon pour info, les dirty sluts se sont reformés il y a peu et sortent leur premier 33t sur kanal hysterik. Leur nouveau site: dirtysluts.free.fr
Le lien si dessous contient la split k7 d’époque plus quelques petites perles figurant sur des compiles. Enjoy

http://www.mediafire.com/?07ayocmz42nqee4

Quelques news

Bon en cette fin d’été… quelques news vite fait des prod du label pour 2011!
Tout d’abord les enregistrements de GERANIUM, AMER BETON sont masterisés et le lp de BUD SPENCER ne devrait plus tarder à l’être non plus.
Les zamiEs de DAILY OD ayant décidé de splitter pendant l’été, le format définitif du disque d’AMER BETON n’est pas encore sûr (cd, 10’…)
Ces 3 disques seront, je l’espère, disponibles d’ici la fin de l’année.

Sinon les GERANIUM sont en tournée vers les pays de l’est avec ISAIAH. Il joueront vers Nancy et Metz les 23 et 24 septembre (avec AMER BETON).
AMER BETON partent pour une tournée chinoise du 23 octobre au 10 novembre avec le groupe suisse ZEPPO.
BUD SPENCER ne devraient plus tarder à mettre des morceaux en ligne sur leur shitspace.

La prochaine vieillerie mise en ligne sur le blog sera normalement la split K7 DIRTY SLUTS/B12

Sinon quelques vidéos live postées

sinon pour finir, un peu de pub pour le fest des copaings car c’est bientôt (le 9,10,11 septembre): http://hippiepest.blogspot.com

WHAT’S WRONG K7

C’était vers 1996-97, que je rencontrais Stef sur Nancy. Je ne faisais pas encore acide folik, mais une distro commune avec un pote « moko » (qui allait plus tard passer dans spiruline puis devint membre fondateur de kanal hysterik). Lors d’un moment passé ensemble avec stef autour d’une bière et d’une discussion sur la zic, il nous annonce qu’ils comptaient enfin sortir  une K7 de what’s wrong. Et du coup avec l’autre zouzou, on se dit que ça serait chouette de tenter notre première expérience en tant que label, diffuseur.

Bien plus que cette nouvelle expérience, qui fut au final très brêve avec moko, c’est surtout le début d’une grande histoire d’amour humaine et musicale entre le spinal crew et moi… Je pense que c’est objectivement un des groupes, que j’ai le plus vu en live dans les années nonantes!
Je garde pleins de souvenirs vraiment fort, intenses de concerts Spiruline, d’une tournée vers l’ouest de la France, de complicités politiques , de soirées gastronomiques, de fous rires… d’un groupe de brutal vegancore monté ensemble quelques années plus tard avec Stef (et nos complices spirulinienNES de l’époque)…

Et encore aujourd’hui d’une passion toujours présente avec les 2 frangins. Avec stef, pour monter un groupe improbable à distance dont les ingrédients principaux sont l’amitié, l’amour de la musique rapide, de la bonne bouffe et l’inquiétude autour de la gentrification et du règne du béton … avec fab, entre autre,  par amour commun d’une plante verte, qui quand on l’arrose avec une certaine quantité d’alcool émet des mélodies rappelant la musique traditionnelle hispanique EKKAIAiène.
hélas plus de trace de la couverture de la démo…

Si vous avez connu ce groupe via le cd posthume du groupe, vous serez surpris, car là il n’est pas question de hardcore émotionnel à la française mais d’un rapide hardcore old school direct et efficace. On en demande à la fois pas plus au genre!

ça se passe là: http://www.mediafire.com/?bzhakcbmu8efsck


AF07prod « Spiruline, quelques traces »2xCDR 2004

Nous avions décidé il y a une 10 aine d’années, dans l’optique d’avoir un cadeau pour fêter les 5 ans de Spiruline,  de sortir une compile live en CDR .

Du coup, on a commencé à enregistrer chaque concert avec l’aide précieuse d’Alex gu guai. Et 2 ans plus tard avec forcément un peu de retard sortira, non pas un cd mais un double avec 23 groupes.

Se retrouvent donc sur le cd 1:

What’s wrong, Mary X, Dead for a minute, Nikad, Costa cake house, Argies, Anima, Provok, Hotscone, Urban blight

cd 2:

All it feels, D.H.I.B.A.C., Logger Head, John merrick, Aenima, Quattro stagioni, Vomit for Breakfast, All i see, Hate PM, Amiante, hell tone john’s, Petra ist krank,  better thoughts to come

ça se passe là

CD1

CD2

Artwork